Entrepôt automatisé : comment il est devenu incontournable de mécaniser son entrepôt

Dans l’univers complexe de la logistique, l’automatisation des entrepôts est devenue un impératif pour optimiser les processus et gagner en compétitivité afin de faire face, entre autres, à l’augmentation des volumes provenant du e-commerce. Toujours adossée à un WMS, l’automatisation est une tendance de fond : selon le Gartner, 96 % des entreprises sont déjà équipées ou prévoient de déployer des robots au sein de leurs entrepôts logistiques d’ici deux à trois ans. Il devient donc indispensable d’en connaitre un peu plus sur le sujet…

Qu’est-ce qu’un entrepôt automatisé et quels avantages ?

Un des principes de l’automatisation est d’optimiser le travail humain grâce aux machines. Automatiser un entrepôt signifie que des équipements plus ou moins élaborés prennent en charge tout ou partie des opérations logistiques afin de les rendre plus efficaces.

Dans cet environnement exigeant, l’automatisation offre une réponse pragmatique aux défis logistiques. Les avantages sont multiples et impactent positivement chaque aspect de la gestion d’entrepôt :

  • Gain d’efficacité opérationnelle : l’automatisation accélère les opérations, réduisant ainsi les temps d’attente et augmentant la productivité.
  • Diminution des risques d’erreurs : l’automatisation réduit drastiquement les erreurs humaines, garantissant une précision maximale dans le traitement des commandes. Adieu les soucis liés aux erreurs de picking ou d’inventaire !
  • Flexibilité opérationnelle : face aux besoins d’un monde en mouvement, la flexibilité devient la clé du succès. Les entrepôts automatisés s’adaptent rapidement aux variations de la demande, permettant une agilité opérationnelle inégalée.
  • Réduction des coûts : si l’efficacité augmente, les coûts diminuent. L’automatisation, bien que nécessitant un investissement initial parfois conséquent, présente des retours sur investissement significatifs à moyen et long terme.

Chaque avantage est une étape vers une logistique plus performante.

 

Avantages Entrepôt automatisé  Entrepôt conventionnel 
Opérationnels
  • Accélération des opérations
  • Adaptation rapide aux changements
  • Processus manuels plus lents
  • Difficulté à s’adapter aux fluctuations de volume
Humains
  • Précision maximale
  • Réduction des erreurs
  • Réduction de la pénibilité
  • Risque accru d’erreurs humaines et d’accidents
  • Pénurie de main d’œuvre
Economiques
  • Réduction des coûts
  • Retour sur investissement à 2/3 ans
  • Coûts opérationnels plus élevés

A chaque processus logistique son automatisation

L’automatisation concerne l’ensemble des opérations logistiques courantes en entrepôt. Pour chacune de ces étapes, plusieurs solutions spécifiquement adaptées existent :

  • Réception et tri des marchandises : c’est un enjeu important pour les entrepôts qui ont de nombreuses références d’articles, font du cross-dock alloti ou fonctionnent en flux tendus. Automatiser tout ou partie de ce processus a un impact positif sur l’efficacité opérationnelle. L’optimisation se fait via des systèmes de tri automatisés basés sur la vision, pocket sorters ou l’intégration de robots de manutention pour décharger et trier les marchandises.
  • Transport interne : imaginez des véhicules autonomes sillonnant l’entrepôt avec une précision millimétrique. Automatiser le transport interne, c’est accélérer la circulation des marchandises tout en réduisant les risques d’accidents et les temps d’attente. Les systèmes de convoyeur, véhicules à guidage automatique (AGV), robots mobiles autonomes (AMR) permettent un déplacement fluide des marchandises.
  • Stockage automatisé : le stockage automatisé réinvente l’art de densifier l’espace. Imaginez des rayonnages intelligents ajustant automatiquement l’emplacement des articles en fonction de leur demande. L’utilisation de racks automatisés avec gestion dynamique de l’inventaire, de systèmes AS/RS (Automated Storage and Retrieval System) propose une gestion optimale des espaces.
  • Préparation des commandes automatisées : mécaniser la préparation des commandes, c’est satisfaire vos clients plus rapidement. L’automatisation de ce processus garantit une efficacité maximale, de la localisation des produits jusqu’à leur mise en colis grâce à des systèmes de « pick and place » automatisés (pick-to-light, voice picking, pick-to-cart) et robots de prélèvement pour une sélection rapide et précises des articles.
  • Emballage et expédition automatisés : chaque commande prête à être expédiée en un clin d’œil. L’automatisation de l’emballage et de l’expédition n’est pas seulement une question de rapidité, mais aussi de qualité. Adieu erreurs d’emballage, bonjour satisfaction client grâce à des machines d’emballage automatisées adaptées à chaque type de produit, robots d’étiquetage automatisés et de palettisation, systèmes beacons de tri des colis…

Les robots, stars de l’entrepôt automatisé

Dans le champ des possibles des solutions d’automatisation, le summum est la robotisation, partielle ou totale, d’un entrepôt logistique. Les robots logistiques sont capables de manipuler des objets et d’exécuter des opérations de façon intelligente. C’est cette adaptabilité qui leur permet de fonctionner de manière autonome et ainsi de se distinguer des autres machines automatisées.

Le rôle crucial du WMS dans la mécanisation

Indispensable pour planifier, coordonner et optimiser chaque flux dans l’entrepôt, de la réception et stockage à l’expédition, rien n’échappe au WMS (Warehouse Management System).

Dans un entrepôt automatisé, le WMS va également coordonner les tâches affectées aux différents systèmes automatisés en place. En effet, le WMS, associé au WCS (Warehouse Control System), agissent comme le cerveau et les nerfs de l’entrepôt automatisé, le WCS prenant en charge le contrôle des équipements automatisés.

Pour Reflex WMS, l’interfaçage avec les équipements automatisés et le pilotage de ceux-ci est totalement pris en charge par son module WCS Master tout comme la centralisation des données.

Passer à l’automatisation : un projet structuré

Lancer un projet d’automatisation d’un entrepôt logistique n’est pas une simple transition, c’est une transformation stratégique qui nécessite une approche structurée :

  • Évaluation des besoins : avant de plonger dans l’automatisation, il est crucial d’évaluer vos besoins spécifiques, d’identifier les processus clés à automatiser et de définir des objectifs concrets que vous souhaitez atteindre par l’automatisation.
  • Planification et implémentation : la clé du succès réside dans une planification rigoureuse, de la sélection des équipementiers à la mise en œuvre des systèmes automatisés dans le respect des bonnes pratiques de déploiement …sans oublier de challenger son WMS pour s’assurer qu’il supporte les évolutions à venir.
  • Conduite de changement : l’automatisation va au-delà des machines, elle transforme les méthodes de travail. Dans ce contexte, il est important d’accompagner les équipes pour minimiser les résistances, favoriser l’adhésion du personnel et assurer une transition fluide vers la nouvelle ère logistique.
  • Investissements et retour sur investissement : analyse des coûts initiaux et des retours sur investissement potentiels. Chaque euro investi doit être un pas vers une rentabilité accrue. Les KPIs, définis en amont, aident à piloter l’activité et donc le retour sur investissement.

Prêt à révolutionner votre chaîne logistique ? Contactez dès maintenant l’un de nos experts qui vous orientera dans votre projet et téléchargez notre guide « Réussir votre projet de mécanisation ou de robotisation ».